TRYO * CE QUE L'ON S'AIME

J'aurai préféré pour toi
Juste inverser le cour des choses
J'aurai aimé, et toi
Une main tendue une rose

J'aurai aimé de toi
La certitude d'un geste
Simplement quand ça n'va pas
Ne pas se fuir comme la peste

Ils en étaient déboussolés
De voir que l'on tenait quand même
Et nous les premiers étonnés
De récolter ce que l'on s'aime

J'aurai préféré ma foi
Eviter nos sombres démences
Et mainte et mainte foi
Oublié d'partir en vacances

En vacances de toi
Et comme l'amitié nous rattrape
Nous rattrape à chaque fois
Autant tenir quand ça dérape

Ils en étaient déboussolés
De voir que l'on tenait quand même
Et nous les premiers étonnés
De récolter ce que l'on s'aime

J'aurai bien voulu tu sais
Tenir le cap, sauver les murs
Courir sans m'arrêter
Ne pas frissonner sous l'armure

Et j'aurai voulu tu sais
La longue traversée tranquille
J'aurai même imaginé
Ne jamais atteindre une rive

Ils en étaient déboussolés
De voir que l'on tenait quand même
Et nous les premiers étonnés
De récolter ce que l'on s'aime

J'aurai aimé tu sais
Eviter nos fausses mesures
J'aurai même préféré
De nous une lettre d'injures

J'aurai voulu parfois
Oui t'étrangler au quatre vent
Te serrer dans mes bras
A ça je l'ai voulu souvent

Ils en étaient déboussolés
De voir que l'on tenait quand même
Et nous les premiers étonnés
De récolter ce que l'on s'aime

Ils en étaient déboussolés
De voir que l'on tenait quand même
Et nous les premiers étonnés
De récolter ce que l'on s'aime ...




Home - Accueil - Вернуться на PlayLIST


   




© 2006-2016 Владелец сайта и Web-мастер - Sergey Selyunin - poit-ssv@yandex.ru